Prévention et traitement de l’érosion

Pour prévenir l’érosion, il faut identifier les facteurs de risque individuels, de préférence avant le diagnostic des premières lésions d’érosion.

Prévention primaire :


La prévention primaire comprend des mesures concrètes de contrôle de l’apport alimentaire, des habitudes en matière d’hygiène bucco-dentaire, le traitement de toute maladie sous-jacente et la prise en charge de tout facteur de risque comportemental associé à une exposition à des conditions érosives. Relativement à l'hygiène buccale, il est recommandé d'utiliser une brosse à dents souple et un dentifrice offrant une protection efficace contre l'érosion pour minimiser l'abrasion due au brossage de l'émail ramolli par l'érosion.

  • Le patient ne présente pas de signes cliniques d’érosion
  • Objectif : prévenir l’apparition de nouvelles lésions d’érosion

Prévention secondaire :

La prévention secondaire comprend souvent des mesures de prévention primaire avec des mesures supplémentaires spécifiques – comme l’utilisation de solutions dentaires contenant de l’étain et la fluoration topique (pour une protection supplémentaire contre les caries).

  • Le patient présente des signes cliniques d’érosion
  • Objectif : empêcher la progression des lésions d’érosion existantes

Si les aspects de la prévention primaire sont ignorés, la probabilité d’échec du traitement est grande.