Contexte scientifique

Facteurs d’influence et mécanismes de l’érosion

Facteurs favorisant l’érosion dentaire :

  • Les aliments et boissons acides entraînent l’érosion en ramollissant l’émail, le rendant ainsi susceptible à l’érosion dentaire (facteur chimique).
  • Les habitudes comportementales, comme le brossage des dents et des facteurs biologiques individuels, tels que le flux salivaire, jouent également un rôle déterminant.
  • Le risque d’érosion augmentera avec un environnement dentaire acide (facteur chimique), une faible concentration en minéraux dans la salive (facteur biologique), ou l’utilisation de techniques d’hygiène bucco-dentaire inadaptées (facteur comportemental).
Facteurs inhibant l’érosion dentaire :

  • Le maintien d’un environnement dentaire neutre ayant une composition salivaire favorable et l’adoption d’habitudes adaptées en matière d’hygiène bucco-dentaire peuvent réduire le risque et favoriser la reminéralisation et le durcissement de l’émail ramolli.
Conclusion :

  • Un décalage de l’équilibre sain à des conditions favorisant l’érosion, que la salive disponible n’est pas capable de compenser, se produit, par exemple, avec une consommation excessive de boissons acides.
  • Brièvement, le temps nécessaire pour rétablir une condition neutre dans la cavité buccale est proportionnel à l’acidité titrable, au pH, à l’acidité et à la capacité de chélation du calcium de l’agent érosif.
  • Une plus longue durée avant le rétablissement d’un environnement neutre signifie une exposition prolongée des dents à un environnement érosif.