Facteurs biologiques

Plusieurs facteurs biologiques sont liés à l’érosion. Les plus importants sont les propriétés et les caractéristiques de la salive et des dents. En outre, les différences d’anatomie des tissus mous, de mouvements des tissus mous (langue et muqueuse buccale) et des profils de déglutition peuvent influencer le risque d’érosion en régulant les profils de conservation ou d’évacuation des agents érosifs (Lussi & Jaeggi 2008).

Etudions plus en détails les trois principaux facteurs biologiques suivants, liés à l’érosion :