Diagnostic de l’érosion

Pour établir un diagnostic d’érosion, les professionnels dentaires doivent prendre en considération les facteurs suivants :

  • Apparence clinique
  • Antécédents du patient en matière de santé générale, de régime alimentaire et de facteurs comportementaux, qui permettront de différencier l’érosion d’autres processus d’usure dentaire
  • Evaluation du flux salivaire et du pouvoir tampon
Le diagnostic visuel des lésions érosives peut parfois être difficile. La précision du diagnostic d’érosion a récemment fait l’objet d’un test : les lésions d’érosion se limitant à l’émail étaient détectées dans 88 % des échantillons ; les lésions avec exposition de la dentine n’étaient détectées que dans 65 % des cas, et les lésions d’érosion globales étaient diagnostiquées dans 67 % des cas, comparé aux résultats d’une évaluation histologique de suivi (Ganss et al. 2006).